Athénée Etat-Major Lacordaire

Un forum destiné à tenir tout le monde au courant des projets de l'Athénée, en ce qui concerne le Bookcrossing, le Ciné-club, le Kôtinos, la piece de Théâtre des 80 ans de l'école... Bonne visite!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 J observe les hommes

Aller en bas 
AuteurMessage
gandalf le rouge



Messages : 1
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: J observe les hommes   Dim 24 Aoû - 21:14

J’ observe les hommes.

Les hommes de nos jours ont de nombreuses petites passions. Ces petites passions sont vulgaires et prosaiques, elles alimentent un paradis artificiel ( qui est d ailleurs étrangement matériel ) et enchaînent les hommes dans cette illusion.

Je me sens noyer dans ce flot de petites passions.

Les hommes de nos jours ont des habitudes. Un nombre incalculable d habitudes présices, laborieuses et morales. Ces habitudes rendent chaque jour semblable aux autres. Rien ne va briser cette monotonie.

Je me demande si je me dirige inéluctablement vers cette monotonie.

Les hommes de nos jours sont semblable mais s’ évitent. Ils se regardent hautainement, se jujent durement, se méprisent facilement, se battent et se tuent impunément. Certain s’enrichissent sur la paupérisation d autre. Leur connaissance de l espece humaine se résume a leur propre cercle d amis.

Je ne suis pas sûr d’ être en mesure de lutter contre la vacuité de l’ humanité. Mai je ne veux pas leur ressembler.J ai en moi quelque chose d autre, il faut le faire sortir.
Maintenant, j’ observe la société.


Les hommes, ou leur rapports les uns au autes, sont régie par un pouvoir immence. Un pouvoir paternel puisque il se charge de les garder dans l’ état d’ enfant gaté et égoiste que je viens de voir. Ce pouvoir aime que ses cytoiens se réjouissent pourvu qu ils ne songent qu’ à se réjouir. Cette société pourvoit a leur bonheur et en est l’ unique artisan. Les hommes se sentant menacés, le pouvoir sociétal se charge de leur séqurité. Les hommes se sentant malheureux, ce meme pouvoir sociétal facilite leur fugaces et éphémères plaisirs. Ce pouvoir dirige leurs affaires, leurs travaux, leurs héritages, les couve de la naissance jusqu a la mort. Ses cytoiens ne remarquent pas de sombres troubles, ne voient pas de problèmes existentiels sûr lesquel réfléchir.


Je veux les voir. Je veux en parler. Je veux étudier les grands problèmes humain. Je veux oser le faire.



Les hommes ne prennent plus de décisions. C’ est ainsi que tous les jours ce pouvoir rend moins utile et plus rare l emploi de libre arbitre. Bien sur, il y en a qui résistent, qui essaient tan bien que mal de s’ exprimer, utiliser leur libre arbitret leur libertée de penser. Mais les esprits les plus originaux et les plus vigoureux ne parviennent pas à se faire jour pour dépasser cette foule. Comment cela est-il posible ? Ce pouvoir immence au-dessus de nous nous tyrannise-il ?
NON. Il comprime, il énèrve, il éteint, il hébète et réduit les cytoiens à un troupeau d agneaux laborieux et grégaire dont le gouvernement est le berger.
On sent un paradoxe dans l esprit de ces cytoiens ; ils éprouvent le besoin d être conduit mais ils ont en meme temps le désir de rester libre. Ils imaginent alors un pouvoir puissant et tutétaire, unique mais élu. Ils votent. Ils choissisent leur maîtres. Cela conduit a une sorte de déspotisme démocratique.

Je me sens tous petit devant cette puissance. Mais je ne me laisserai pas abattre si facilement. Je veux m’ exprimer penser et choisir le plus possible. Je vais me libérer.





Merci Tocqueville ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
J observe les hommes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 100 plus beaux hommes en une minute
» Hommes bêtes contre Empire 2000 Pts
» Elfes Noirs vs Hommes-Lézards - 3000/1500 points
» armée type Hommes betes de khornes
» La montre des Grands Hommes [historique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Athénée Etat-Major Lacordaire :: KÔTINOS :: Rubrique "A vos plumes"-
Sauter vers: